travailler VO2 max
5 messages | Répondre
   
travailler VO2 max #1 Il y a 9 ans
Voila tous est dans le sujet , apres avoir fait un test de pma avec un copain (tous sa est un protocole d'estimation ,rien de professionel ,mais assez juste quand meme)
ma puissance etait a 306 watt se qui pour un coureur de premiere categorie ufolep est tres bien ,mais ma VO2 max fut par contre moins convainquante qui est de 53 ml/min/kg .
je sais qu'a partir de 20 ans la progression de la vo2 stagne naturellement ,mais il est toujours possible de la faire progresser un peu (j'ai 28 ans)
donc ma question est qu'elle type d'exercice la fait augmenter ?
     
Re: travailler VO2 max #2 Il y a 9 ans
Ou la la vaste sujet....


Outre les efforts par interval training de durée variable et de récupération variable il faut aussi tenir compte de la charge d'entrainement totale.

A 28 ans la marge de progression est importante, bien sur.

Les séries de 30"30", 20"40", 40"20" ou encore 1/30", 2'/1' 3'/2' sont recommandé, mais il ne faut pas faire cela toute l'année.
Les efforts intensité 70 80% et les courses sont aussi primordiale pour progresser que les efforts intermittents.

D'une manière générale plus l'entrainement est dure et plus on progresse dans ce domaine, mais plus on s'expose au risque de surcharge et de contre performance.

Le sujet est vaste

Quentin
velo2max
     
Re: travailler VO2 max #3 Il y a 9 ans
Pas vraiment de miracle malgré tout. Puissance / résistance / force / vélocité / etc … mais le cyclisme est un sport d’endurance avant tout. Structurer son entrainement permet d'accepter des charges de travail tout en évitant le surentrainement. Mais on s'aperçoit quand même que les meilleurs résultats de VO² Max appartiennent à ceux qui sacrifient beaucoup de temps (Nageurs, marathoniens et cyclistes … qui dépassent largement les moyennes de temps à l’entrainement). On a beau faire des séries ou du fractionné, 5 heures qualitatives par semaine ne feront pas le poids contre 20 heures quantitatives !
L’idéal étant bien sûr d’allier les deux.

Je suis un ex-compétiteur, (13 ans d’arrêt !) et j’ai récemment repris la machine et découvert Vsprint avec beaucoup d’étonnement. Que de progrès, l’évolution est ahurissante … et je me pose une question :
Comment aborder les "trimps" dans son plan d’entrainement ? Puisque ils ont sans aucun doute un rapport direct avec la VO² Max.
… Si j’ai bien compris, ils représentent la charge de travail d’une sortie ou d’un cycle , mais alors, quelle différence avec les calories brulées ? Car je ne trouve pas forcément une corrélation entre les deux !
Merci pour vos réponses …
     
Re: travailler VO2 max #4 Il y a 9 ans
Les kilocalorie et les trimps (training impulse) sont 2 aspects totalement différent.

On peut dépenser 2000 kcal sur une sortie vélo de 3 heures (environ 180 watt) comme on peut le faire en 2 heure (270 watt). Mais la charge d'entrainement ne sera pas la même. La séance de 2 heure sera très très éprouvante et va générer une fatigue profonde avec une adaptation physiologique plus importante.

Le "trimps" sert à mesurer l'impact de l'entrainement (VO2, Energie, Force...) sur le futur niveau de performance. Et les kcal.... bin cela sert mesurer ce qu'on peut manger en rentrant


Quentin Velo2max
   
Re: travailler VO2 max #5 Il y a 9 ans
ben les calorie je regarde jamais,sauf quand j'ai du sorbet dans mon congelateur ou des fraises tagada dans mon placard !
5 messages | Répondre
 
Copyright 2004-2011 © VSprint company - Tous droits réservés