Fréquence cardiaque et cyclisme

Parallèlement au chronomètre et au compteur, la fréquence cardiaque est souvent utilisée par les cyclistes pour contôler l'intensité de leur exercice sur le terrain, et pour surveiller leur niveau de fatigue entre deux séances.
Pour utiliser la fréquence cardiaque à bon escient, il convient de comprendre son intêret et ses limites. Pour cela nous allons d'abord nous pencher sur l'aspect physiologique afin de comprendre ce qu'elle représente.

Le coeur

Le coeur est un muscle contrôlé par le système nerveux autonome, chargé d'assurer le débit sanguin, qui est donné par la formule suivante :

D = VES x FC
D : débit sanguin
VES : volume d'éjection systolique
FC : fréquence des battements cardiaques

Lors d'un effort, les muscles ont besoin de carburant qui est transporté par le sang : la quantité de carburant transporté dépend donc de la circulation sanguine, et plus précisemment du débit sanguin.
Un besoin accru de carburant nécessite donc que le coeur augmente son débit (D), ce qu'il peut faire en augmentant les deux paramètres le composant. Si l'augmentation du volume sanguin éjecté par le ventricule gauche (VES) n'est pas très perceptible et apparait rapidement limité, il n'en est pas de même pour la fréquence des battements cardiaques (FC) qui peut augmenter dans des proportions importantes.

Il apparait que l'accélération des battements cardiaques est proportionnelle à l'intensité de l'effort.

Influence de l'entraînement

Le VES est très élevé chez les sportifs entrainés en endurance et en résistance, car d'une part l'endurance accroit le volume intracardiaque, et d'autre part la résistance améliore la force de contraction. Donc au repos, pour un même débit sanguin (D), le volume d'éjection systolique (VES) étant plus elevé chez le sportif, celui-ci requiert une fréquence cardiaque (FC) moins importante que pour un sédentaire.

Paramètres influençant la fréquence cardiaque
Il existe plusieurs éléments extérieurs qui peuvent faire varier la fréquence cardiaque de façon temporaire :
  • l'activité métabolique de l'organisme : heure de la journée, prise d'un repas (digestion), consommation d'alcool, prise d'excitant (caféine)
  • la position du corps : l'impact de la gravité sur la colonne sanguine (pression orthostatique)
  • les paramètres atmosphériques : altitude, pression, humidité, chaleur ...
Logiciel VSprint Personal Trainer
Suivez votre entraînement avec le logiciel VSprint Personal Trainer, complet et convivial. Plan d'entraînement, compatible compteurs, charge d'entraînement, pic d'effort, statistiques, graphiques, modélisation de la performance ...
Copyright 2004-2011 © VSprint company - Tous droits réservés